bons motifs pour réserver directement

Ce qu’il faut voir

Cala Mariolu

La plage de Cala Mariolu également appelée d’Ispuligi est l'une des plages les plus désirées de 2014 selon Tripadvisor. Les eaux bleues transparentes et le sable mélangé avec des cailloux rond rose créent un cadre idéal pour un séjour romantique. Vous arrivez à la plage à travers un sentier de difficulté EE (Randonneurs Experts).

Cala Biriola

La plage de Cala Biriola est sous la forêt avec le même nom. Au nord du golfe d'Orosei, cette très belle plage aux eaux turquoises, vous pouvez marcher à travers un sentier adapte pour des randonneurs expérimentés ou par des bateaux quotidiens. Le fond peu profond, les eaux transparentes, le maquis de la Méditerranée derrière, font de cette plage une des plus évocatrices de la Sardaigne conseillée pour pratiquer le snorkeling et le diving

Cala Goloritzè

Les eaux transparentes, un monument naturel qui supervise la plage, un itinéraire à la portée de tous font devenir cette crique l’une des plus connues de l'Ogliastra.

Punta Caroddi, une aiguille de calcaire imposante est l’idéale pour ceux qui aiment le freeclimbing (l’escalade libre). Elle se présente avec un fond de sable blanc et de très grosses pierres. Ses eaux sont transparentes et un bleu pour changer les jeux de lumière créés par le soleil qui reflète sur le fond marin de pierres

Grottes et talon de Ulassai

La Grotte de Su Marmuri (qui signifie en sarde “grotte en marbre”) se trouve dans la municipalité de Ulassai. Elle est considérée parmi les plus importantes d’Europe grâce à son kilomètre de longueur et une hauteur moyenne de 35 mètres.

La visite commence avec une descente de 200 marches et continue à l’intérieur de la grotte le long d’un sentier commode qui côtoie des petites piscines naturelles créées par la conformité des rochers et par les années qui passent. Vous pouvez être étonnés par la grandeur de certains groupes de stalagmites et les laves riches de festons qui sont suspendus aux étagères des murs. Su Marmuri est une grotte encore vivante, cela signifie que les concrétions continuent à se former. La salle la plus grande est la « Grande sala » avec une forme rectangulaire, et elle est longue 72 mètres avec une largeur de 30 mètres

Dans la «Sala dell'Organo » les le concrezioni sono simili alle canne di un organo. La Sala del Cactus è caratterizzata dalla presenza di due alte stalagmiti che ricordano le famose piante grasse esotiche. Le altre sale sono la Sala dei Pipistrelli, la Galleria delle Vaschette e la Sala Terminale. La temperatura interna è costantemente sui 10° circa. les concrétions sont semblables à des tuyaux d'un orgue. La « Sala del Cactus » est caractérisée par la présence de deux hauts stalagmites qui rappellent les célèbres plantes succulentes exotiques. Les autres salles sont la « Sala dei Pipistrelli, la Galleris delle Vaschette et la Sala Terminale ». La température interne est constamment sur environ les 10°. 

Près de la Grotte, vous pourrez voir les talons qui s’étendent sur une surface d’environ 28km² dans les territoires de Ulassai, Osini, Gairo et Ussassai. Le talon de Perda Liana, avec ses affleurements de roches du Paléozoïque essentiellement morphiques, est le plus célèbre monument naturel de la Sardaigne.

Photo de Mitra.Houchmand

Les nuraghes , les domus de janas, les tombes des géants

Le nuraghe, symbole de la civilisation nuragique, avec sa construction en pierre en forme de cône tronqué, est considéré comme un élément caractéristique de la Sardaigne.

Ce n’est pas certainement leur fonction, toutefois les nuraghes les plus complexes et articulés accueillent de nombreux habitants. De vrais et propres châteaux nuragiques rejoignaient dans certains cas une hauteur jusqu’à trente mètres; éparpillés sur toute l’ile, il y en avait en moyenne 1 sur 3 kilomètres.

Nous ne pouvons pas exclure la possibilité qu'ils auraient été construits avec des fins militaires, car ils ont tous été en communication entre eux. Les Domus de Janas, connus en italien comme les "grottes des fées", sont des constructions préhistoriques des sépultures creusées à l’intérieur de la roche.

Certaines sont isolées tandis que d'autres représentent une véritable nécropole souterraine. L'intérieur est accessible par une entrée dit Gromos et par un vestibule

Le terme Janas en sarde se réfère à des hommes et des femmes avec une taille d'un enfant à peine adolescent, des figures enveloppées par les légendes de la tradition sarde. Les tombes des géants sont parmi les témoignages de la préhistoire sarde les plus fascinantes et mystérieuses.

Ce sont des tombes collectives qui pourraient accueillir de nombreuses personnes. Dans la partie interne, elle est caractérisée par une façade en pierres disposées verticalement, au centre de laquelle se dresse la stèle, une grande dalle de pierre qui se termine par un cadre rond.

Dans le sud de la Sardaigne, la façade se distingue pour l’entrée surmontée par un ‘ linteau monolithique. Parmi les sites archéologiques présents dans les alentours du Cala Luas, il faut signaler: Nuraghe Bau Nuraxi-Tombeau des géants dans la localité de Triei, l’ensemble nuragique S’Arcu ‘e is Forros dans la ville de Villagrande Strisaili

Musées

Municipalité de Lanusei, Museo Diocesano, tél. +39 0782 42158

Municipalité de Loceri, Sa Domu de S’Olia tél. +39 0782 77051

Municipalité de Seui, “Museo dell’Arte e della Civiltà contadina” tél.+39 0782 539002.

Municipalité de Tertenia “Museo d’Arte Moderna” tél. +39 0782 908015

Municipalité de Ulassai “Museo La Stazione dell’Arte” tél. +39 0782 787055